OEIL SEC

Une meilleure vision, un meilleur confort...Oubliez vos expériences passées.

Qu’est ce que c’est le Syndrome de l’œil sec ?

La sécheresse oculaire est souvent liée à l’âge, elle apparaît chez les patients à partir de 50 ans. Les glandes lacrymales s’atrophient progressivement dès cet age. Le syndrome de l’œil sec se manifeste généralement par une diminution de la sécrétion de larmes ou par une augmentation de leur évaporation, pouvant provoquer un inconfort oculaire, voire des ulcérations de la cornée. Le syndrome de l’œil sec peut être la conséquence d’un problème de clignement des paupières ou d’une blépharite, une inflammation du bord des paupières qui augmentent l’évaporation des larmes. Ces phénomènes provoquent généralement une sensation de sécheresse et d’irritation des yeux.

Parfois, les glandes lacrymales réagissent à la sécheresse oculaire en entraînant une surproduction de larmes, qu’on appelle le larmoiement paradoxal.

Lorsque les yeux s’assèchent, ils sont moins bien protégés contre les agents pathogènes et sont donc plus susceptibles de développer des infections, des inflammations, des irritations ou encore des ulcérations de la cornée.

Les solutions:

Lentille mini-sclérale sur mesure 

Même si vous avez ce problème, porter des lentilles est tout à fait possible. Il faudra pour cela, utiliser des lentilles adaptées:

Diamètre de 14mm à 17mmCette lentille rigide de diamètre plus grand que le standard recouvre entièrement la cornée de façon à la protéger des frottements des paupières sur la cornée, et des agressions extérieurs (voir causes)

Haute perméabilité Le matériau utilisé ne dessèche pas l’œil car il n’a pas besoin d’être hydraté comme une lentille souple.

ConfortLa lentille ne bouge pas sur l’œil et renferme un liquide préalablement versé à l’intérieur au moment de la pose.

Port journalier

Renouvellement annuel

L’ensemble permet d’avoir le confort d’une lentille souple et la qualité optique d’une lentille rigide.

En cas d’une sécheresse oculaire sévère, cette lentille permet la récupération d’une acuité visuelle.

Plus d’informations:

Les symptômes :

La sécheresse oculaire peut se manifester de diverses manières :

  • picotements, démangeaisons, sensations de brûlure, de sable ou de corps étranger dans les yeux ;
  • sensibilité à la lumière, à la fumée de tabac ou au vent ;
  • gêne à l’ouverture des yeux le matin, sensation de paupières collées ;
  • absence de larmes dans des situations connues pour déclencher leur sécrétion : lors d’émotion, d’épluchage d’oignons… ;
  • à l’opposé, présence d’un larmoiement au vent, au froid, à la lecture… ;
  • impression de voir moins bien ;
  • difficultés à porter des lentilles de contact.

 

Les causes :

Les causes de syndrome d’œil sec peut provenir:

  • du processus normal de vieillissement par atrophie progressive des glandes lacrymales: 15 % des personnes âgées de plus de 60 ans sont atteints
  • d’un déséquilibre entre les divers éléments les composant, ce qui peut entraîner une augmentation de leur évaporation
  • d’un changement hormonal
  • d’une exposition à des conditions environnementales
  • d’un clignement anormal
  • d’une blépharite, inflammation du bord des paupières qui altère la composition des larmes, augmentant leur évaporation
  • de la prise de médicaments (antihistaminiques, contraceptifs oraux, antidépresseurs…)
  • d’un problème général de santé
  • d’une brûlure chimique ou thermique de l’œil.

Autres causes principales :

La chirurgie de l’œil : suite à une opération de l’œil (intervention au laser ), une sécheresse oculaire peut apparaître. Celle-ci est cependant temporaire.

L’environnement : la pollution, l’air sec ou climatisé, la fumée de cigarette, l’usage prolongé de l’ordinateur, le vent, la haute altitude… peuvent aussi assécher les yeux, surtout lorsque ces facteurs se cumulent.

 

Les complications possibles:

  • larmoiement paradoxal: Les glandes lacrymales réagissent à la sécheresse oculaire en entraînant une surproduction de larmes. Cependant, si l’œil est sec, c’est que ces larmes contiennent beaucoup d’eau et peu d’acides gras et de mucus. Elles ne réussissent pas à garder l’oeil suffisamment humide.
  • Des infections, des inflammations, des ulcérations de la cornée car un œil asséché est moins bien protégé contre les agents pathogènes.